Adresses
  Clubs/Asso - Pensions
  Elevages - Toiletteurs
  SCF - SPA
  Sites web/liens félins
  Autre
  Inscription
  Doc/Conseils
  Les races - Les métiers
  Généralités - Elevage
  La législation - Santé
  Comportement - Education
  Soins - Toilettage
  Petites annonces
  Consulter - Poser
  Agenda
  Consulter - Annoncer
  Boutique
  La Boutique
  Autres / Divers
  Galeries photo - Autres gal.   Forums
  Outils Webmaster félins


Contact
Félinopédie ChatsDeRace.com
Le chaton
Accès page accueil du site ChienDeRace.com

Articles pour chats Polytrans
Chatteries-Niches
Litieres
Materiel elevage



Arrivée à la maison Haut de page 

Ramener chez soi un chaton est un événement marquant, au fond, c'est un peu comme acceuillir un nouveau membre de la famille. Vous pouvez aider votre chaton à s'installer, en vous assurant que de la nourriture a été prévue pour son arrivé, ainsi qu'un lit chaud et confortable. La meilleure solution est d'emporter un panier pour aller chercher votre chaton, et de l'utiliser comme lit par la suite. Vous pouvez utiliser également, pour commencer, une boîte en carton que vous garnirez d'une couverture. Votre chaton se sentira en sécurité dans son lit douillé, et cette boîte a l'avantage d'être facilement remplaçable.

En le caressant et en le toilettant régulièrement, vous créerez avec lui des liens de plus en plus forts, tout en entretenant sa fourrure. Au début

il vaut mieux limiter le territoire du chaton à une seule pièce. Prévoyer les riques éventuels comme vous le feriez pour un enfant. Donnez-lui un jouet comme une balle en cahoutchouc, une souris factice, qui lui feront prendre de l'exercice. Mais ne le laissez pas jouer avec de la laine ou de la ficelle qui peuvent s'avaler et se loger dans l'intestin.

Pour la propreté en général un chaton utilise facilemnt sa litière à l'intérieur.
Quand on adopte un chat… c'est pour la vie, à tout le moins celle de votre félin favori ! Alors autant faire en sorte que la vie de votre petit animal soit la plus longue possible… Voici quelques conseils non exhaustifs pour vous faciliter la tâche et le protéger des dangers les plus courants.



A l'intérieur Haut de page 

Ayez toujours cette idée en tête : votre chat est comme un enfant qui ne grandira jamais. Même si à priori un chaton est plus exposé de par sa petite taille, un adulte court également des risques.
La curiosité du chat n'a pas de limites et il ne connaît pas la peur. C'est donc à son maître de veiller à écarter tout danger.

Les dangers domestiques :
- surveillez vos plaques chauffantes, vos casseroles chaudes, votre toaster…
- avant de faire fonctionner votre sèche-linge ou votre lave-linge, vérifiez toujours qu'il soit vide (on connaît l'histoire de certains félins ayant connu une mort atroce dans ces appareils)
- attention aux risques d'électrocution via les fils électriques
- méfiez-vous également de la baignoire pleine dont le mouvement peut attirer votre compagnon

Les dangers d'absorptions :
- ayez à l'œil toute nourriture accessible et potentiellement dangereuse tels des restes de poissons avec arêtes, des os, des boîtes de conserves coupantes
- certains aliments comestibles pour l'homme ne le sont pas pour le chat : le chocolat par exemple
- attention aux médicaments : l'aspirine, même à faible dose, est par exemple fatale - consultez toujours votre vétérinaire et ne pratiquez pas l'automédication sans ses conseils
- Certaines plantes sont toxiques, d'autres ont les feuilles coupantes : optez pour l'acquisition d'herbe à chat qui satisfera votre petit compagnon à quatre pattes
- quant aux jouets, préférez l'acquisition de ceux proposés dans le commerce à des jouets "maison", parfois trop petits et dangereux : parties pointues ou coupantes


A l'extérieur Haut de page 

Interdire à un chat de sortir est sans doute la solution la plus sécurisante. Mais votre animal souffrira peut-être de cet enfermement prolongé. Certains maîtres leur construisent une "cage géante", sorte de véranda ouverte de minimum 10 m², si possible avec quelques arbustes. A vous d'évaluer le risque : proximité d'une rue fortement fréquentée, dispositions des maisons…

Une fois dehors, quels sont les dangers ?

Les dangers de chutes :
- le chat ne perçoit pas toujours le danger, surtout s'il est encore jeune; même s'il retombe sur ses pattes et s'il peut, en théorie, survivre à une chute d'une hauteur de 18 mètres, une chute d'un balcon ou d'un rebord de fenêtre peut être risquée
- le chat est un bon grimpeur. mais si ses griffes lui facilitent la montée… il n'en est pas de même pour la descente ! S'il refuse de redescendre, ne le forcez pas. Laissez-le se calmer avant de l'appeler doucement pour l'inciter à vous rejoindre.

les dangers dus aux autres animaux :
- la rage : elle se transmet par la salive ou autre fluide d'un animal. Pensez à faire vacciner votre chat (le vaccin est obligatoire dans certains pays)
- morsure de serpent : dans le doute, consultez votre vétérinaire d'urgence
- tiques, aoûtats, puces : aucun danger de mort, mais risque de transmission de maladies. Il existe tellement de produits efficaces qu'il serait dommage de s'en passer
- autres chats : le chat non castré est plus bagarreur, mais votre félin castré peut l'être également. Désinfectez toujours morsures ou griffures. En cas d'abcès, consulter votre vétérinaire pour éviter tout risque de septicémie (en attendant, une compresse chaude peut soulager votre félin en souffrance)
- lui-même : contrairement aux idées reçues, la salive de votre chat n'est pas antiseptique. Même si elle favorise parfois la cicatrisation, elle contient germes et bactéries, pouvant provoquer une infection s'il lèche une plaie ouverte

le danger de disparition :
A part la "véranda" dont question ci-dessus, difficile de supprimer tout risque. Vous pouvez cependant les diminuer en munissant votre chat d'un collier ELASTIQUE, auquel vous accrocherez une médaille nominative

En cas de disparition :
- laissez une porte ouverte en vue de son retour
- inspectez la maison afin de vous assurer qu'il ne s'est pas assoupi dans un endroit insolite
- placardez des affichettes, signalez vos recherches à votre quartier, appelez la SPA et gardez espoir, dans la plupart des cas, il reviendra après sa "sortie en boîte", son "rendez-vous galant" ou sa "sortie restaurant chez vos voisins" !

Une fois toutes ces mesures appliquées… profitez pleinement de votre petit chat.


 Page précédente: L'accueil du chaton - adopter un chaton        Haut de page        Page suivante : Evolution du chaton



Ce site fait partie des sites du réseau NLTechno : www.chiensderace.com -  www.chiens.fr -  www.chiensdechasse.com -  www.chatsderace.com - 
Sites amis : Sites référents - Sang et sueur, le jeu en ligne
Thumbs : Annuaire visuel